La microfibre : idéale pour vos nettoyages !

Ça y est, le printemps est là et bien là ! Il fait beau, le soleil est au rendez-vous et on a qu’une envie : ouvrir grand ses fenêtres.
C’est aussi le moment où l’on aime faire le ménage en grand, remettre son intérieur (ou son bureau !) au propre pour tirer un trait définitif sur la grisaille de l’hiver passé.

Faire le ménage c’est bien, mais vous savez que la majorité des produits d’entretien sont issus de l’industrie pétrochimique, et qu’ils sont aussi dans votre intérieur une source importante de COV (Composés Organiques Volatiles). Personnellement je ne supporte plus ces parfums tous plus artificiels les uns que les autres. Et quand le marketing s’en mêle en les parant de noms évoquant le « naturel », on touche au sublime : le message est prometteur, les ingrédients un peu moins (j’ai un petit faible pour le « Essence de la Nature »…).

Vous l’aurez compris, chez Ecoburo on préfère ramener le ménage à ce qu’il aurait dû rester : rendre un endroit propre et exempt de toute pollution. Optez donc pour des produits sans fioriture (la gamme Klar est sur ce point exemplaire puisqu’elle n’a recours à aucun parfum, même d’origine naturelle !).

Mais on oublie parfois qu’on peut se passer de produit d’entretien : comme bien souvent en écologie, le meilleur produit est encore celui qu’on n’utilise pas. Et pour y parvenir la microfibre est imbattable.

Microfibre : définition
gros plan de microfibres

Microfibre grossie 1700 fois !

Une microfibre pour mériter ce nom doit être faite de fibres extrêmement fines. On mesure la finesse d’une fibre textile par son tex (poids en gramme de 1 000 mètres de fibre). Mais communément, on utilise plutôt le decitex, abbrégé par dtex, c’est à dire le poids de 10 000 mètre de fibre. Une microfibre doit faire moins de 1 dtex. Plus une microfibre est fine et plus fort sera son pouvoir nettoyant. Les microfibres proposées par Ecoburo ne font que 0,2 dtex, c’est à dire que 1 g de fibre mesure 50 000 m ! (oui, vous avez bien lu, déroulez 1 g de microfibre et vous aurez parcouru 50 km !).

La microfibre est composée d’un mélange de polyamide et de polyester (certes issues de l’industrie pétrochimique, mais ici pour la bonne cause compte tenu de leur efficacité et durabilité). La qualité d’une microfibre dépend entre autre de la proportion polyamide/polyester. Plus forte est la quantité de polyamide, meilleure sera votre microfibre.

Des chiffons microfibre : pour quel usage ?

Un chiffon microfibre (parfois appelé « chiffonnette » , ou encore « chiffonnette magique » !) peut s’utiliser à sec ou humide. À sec il servira surtout à enlever la poussière (la microfibre est naturellement électrostatique et attire la poussière). Mais c’est surtout humide que la microfibre dévoile toute sa puissance !

Comment utiliser au mieux une microfibre :
  • passez-là sous le robinet, avec de l’eau bien chaude
  • essorez-là aussi fortement que possible
  • ajoutez-y un peu d’huile de coude
  • et c’est tout !

Ainsi préparée, la microfibre sera d’une redoutable efficacité pour nettoyer toutes les surfaces lisses et fragiles (matières plastiques, surfaces peintes ou laquées). Alors qu’une éponge « grattante » ou poudre à récurer abîmerait la surface (vous savez bien, les patins à glace « ça raye l’émail » ! ;-)), la microfibre décroche la saleté sans jamais rayer. Autre domaine où elle fait des miracles : enlever le gras. Prenez par exemple une hotte dans la cuisine, où gras et poussière se seront accumulés au fil du temps. Avec les méthodes habituelles il vous faudrait quantité de détergent, moult passages et rinçages d’éponge tellement le gras encrassera celle-ci. Avec la microfibre, le nettoyage sera simple, rapide et diablement efficace. Et comme on ne met pas de détergent, il n’est pas nécessaire de rincer ! En utilisant la microfibre avec de l’eau bien chaude et en l’essorant bien, on ne laisse pas non plus de trace d’eau. Tout juste si il est nécessaire d’essuyer au torchon pour parachever son œuvre.

Et si vous disiez adieu à la corvée des vitres ?

Les premiers rayons de soleil sont là, et ils mettent en évidence la saleté qui s’est accumulée sur nos vitres. Le nettoyage de vitre est un peu une corvée, il faut l’admettre non ? Et bien là aussi la microfibre fait des merveilles. Si vous l’associez à une raclette, vous nettoierez vos vitres en un rien de temps et sans le moindre produit !

  • un coup de raclette à microfibre
  • un coup de raclette caoutchouc
  • un éventuelle coup de chiffon sur les bords de la fenêtre
  • c’est tout !
Comment laver une microfibre :

Certains esprits chagrins vous diront « C’est bien beau : je n’ai pas utilisé de détergent mais ma microfibre est toute sale à présent ! Je fais quoi moi maintenant ? ». On peut la laver à la main ou en machine jusqu’à 90° C. Évitez les produits chlorés, et surtout les assouplissants. Le plus simple est d’utiliser du savon de Marseille (produit naturel !). Mouillez la microfibre à l’eau chaude et frottez là au savon de Marseille. Frottez, malaxez et passez là à l’eau chaude : elle sera rapidement toute propre. Essorez-là bien et elle séchera rapidement.

Nous l’avouons, nous sommes vraiment fan des microfibres et nous espérons par ce billet vous avoir communiqué notre enthousiasme pour ce produit hors du commun !

Bon nettoyage de printemps :) !

10 thoughts on “La microfibre : idéale pour vos nettoyages !

  1. j’arrive pas a tout faire partir avec genre du gras collé.. mais un chiffon microfibre est a jeter apres combien de temps ? combien d’utilisations ?

    merci

    • Bonjour,

      La microfibre est pourtant redoutable d’efficacité sur du gras (mais bien sûr il ne faut pas qu’il soit cuit et recuit comme dans une friteuse par exemple!). En mouillant la microfibre avec de l’eau très chaude, cela peut faciliter le « décrochage » du gras.

      Il est difficile de répondre précisément à votre question, c’est un peu comme le temps que met à refroidir le fût d’un canon : un certain temps ;) ! Plus sérieusement, vous verrez par vous même quand le chiffon aura fait son temps. À la longue, les mailles se cassent, des trous peuvent même apparaître, et vous remarquerez que le chiffon accroche moins à la saleté. Il est alors temps d’en changer, ou de reléguer cette vieille microfibre à un second usage, comme chiffon pour le bricolage par exemple (ou encore pour aider à se nettoyer les mains quand elles sont pleines de cambouis).

  2. Bonjour,

    Je dois avouer que j’ai testé votre technique de microfibre, j’ai été parfaitement surpris !

    Outre cette technique, j’utilise maintenant la microfibre autant pour mes meubles que pour ma voiture, et ça marche !

    Merci pour votre article :)

  3. Article très intéressant. Merci pour le partage. Avoir un chiffon à microfibre est vraiment indispensable lors de notre nettoyage. Après utilisation, il faut penser à le laver. Le chiffon peut être conservé quelque temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>